Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 mars 2014 3 26 /03 /mars /2014 17:13

 

 

 

 

 

Pêche du poulpe

 


J'ai eu beau chercher , je n'ai pas vu mentionner le type de pêche au poulpe que je vais décrire  ...


museedelamerpoulpe.jpg

... et pourtant je suis certain que ce type de pêche est largement pratiqué ...


Certes, il faut s'entendre sur le terme de canne !  ...


Ici il s'agit de solides morceaux roseaux ou de bambous de 1 à 1,50m. de long au nombre, au moins, de 6 ... A la plus fine extrémité on a solidement fixé un hameçon, taille palangre ... ou tout autre gros hameçon ... Juste au dessus de l'hameçon on a ligaturé soigneusement une sardine mais en laissant la hampe libre ...


Le lieux de pêche est constitué par des côtes à éboulis, des quais de blocs ...



1b_-_navalville-1.jpg

... le mieux étant les jetées comme le pédrégal qui ferme à l'Est le port d'Oran.


 Les gros blocs maintiennent entre eux des anfractuosités dont certaines sont emplies d'eau ... Du côté portant la sardine on y tâtonne doucement afin de bloquer la canne en position visible depuis quelques mètres de là ... Rarement une attaque a lieu à ce moment là, il faut du temps à cette canne et aux 5 autres ...

Quand le haut d'une canne commence à s'agiter, ce peut être le mouvement de la mer qui l'a débloquée, on ne s'y trompe pas ... Quand c'est un poulpe qui a saisi la sardine, on ne s'y trompe pas non plus ... Faut faire fissa ...

On tire la canne d' un coup sec vers le haut qui fait office de ferrage mais en fait l'hameçon servira surtout à retarder le poulpe lorsqu'il voudra se laisser glisser du roseau ... L'important est d'avoir repéré un emplacement de la roche où l'on pourra poser la prise avant qu'elle ne galope vers la flotte ... Et hop ! ... On bondit mains tendues ... Et hop ! ... Du pouce introduit sous la calotte on retourne cette dernière et le cephalopode pend, pas encore inerte, à l'hameçon d'un doigt...


 

Partager cet article

Repost 0

commentaires