Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 mars 2014 4 27 /03 /mars /2014 09:20

 

 

 

... je veux dire par nos moyens habituels : canne et hameçons


 

...et ce serait bien dommage tellement certains sont délicieux sur la langue, comme:


 

Le rouget

 

Je pense en avoir pris, difficilement, une fois où je m'étais procuré des petits vers rouges flamboyants qu'ils déterrent du sable avec leurs barbillons:

 

rouget-112

 

... ou alors avec un harpon muni d'un fin trident ... et attention de bien viser la tête car tiré au milieu du corps, le plus souvent le rouget se framente en deux et la partie avant va se réfugier sous les rochers.

 

 

La Murène

 

On peut en prendre en laissant, de nuit, une cordelle solidement arrimée avec, en bout, un hameçon sur lequel on a totalement embroché une girelle, dans un fond particulièrement rocheux ... On peut aussi au fusil harpon, lorsque mécontente de voir un importun dans son territoire, elle se laisse facilement tirer ... le difficile c'est de la ramener au rivage sans trop d'inquiétude ...

 

 

06.07.09-090

 

 

 

Le Tapacoulos (tape-cul)

 

 

C'est la petite boule hérissée de piquants, mimétique au rocher qui de temps en temps se propulse pour avaler sans mâcher un alevin ...


rascasse-099

 
Si Riqué tient à en mettre dans sa soupe, il devra couler ici et jusqu'à demain matin, ses quinze mètres de tramail ... Il en remontera plusieurs, emberlificotées à la lisière des lests... Qu'il faudra démailler !!! La dernière fois que je me suis bêtement piqué sur une rascasse vivante, dans les 30 secondes mon doigt avait doublé de volume ...De nuit au filet, il aura peut-être la surprise d'un chapon ...



imagesxcv
... cette grosse rascasse des profondeurs en maraude nocturne...


Partager cet article

Repost 0

commentaires